Plus de 175 millions de francs CFA ont été mis à la disposition de l’entreprise Agro Safi dans le cadre du programme de la Plateforme d’appui au secteur privé et la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (PLASEPRI), pour financer son projet de transformation de céréales locales, a appris l’APS.

 « L’entreprise Agro Safi a bénéficié dans le cadre du programme de la PLASEPRI 10 millions FCFA, puis un second financement de 165 872 317 FCFA avec un taux de 6,5% pour son projet de transformation de céréales locales dans le cadre de l’extension de ses activités pour la production de farine infantile, de chips pour enfants », a annoncé, jeudi, la ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, lors d’une visite de travail dans ladite entreprise. Aminata Angélique Manga a souligné que « la Plateforme d’appui au secteur privé et la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie a été mise en place pour favoriser l’investissement au Sénégal de nos compatriotes et soutenir la création et le renforcement des Petites et moyennes entreprises locales ». « La vision du directeur général de l’entreprise Agro Safi, Babacar Cissé, est basée sur l’entreprenariat et sur la valorisation de nos ressources locales afin de redynamiser le secteur agricole si cher au président Macky Sall », a-t-elle fait valoir. Selon elle, « le projet vient juste renforcer cette vision du président de la République en proposant à la couche infantile si vulnérable des produits de qualité made in Sénégal ». 

 « Au-delà cet aspect, nous avons la création d’emplois directs et indirects », a-t-elle fait observer, ajoutant : « En 2011, l’entreprise avait 35 employés directs, et aujourd’hui près de 70 employés et bientôt ça va tripler quand elle va entrer dans la phase de production et de commercialisation de la farine infantile », a-t-elle dit. Elle a souligné que « la création d’emplois est au cœur de la politique du gouvernement et la jeunesse et l’économie solidaire parmi les cinq initiatives majeures du prochain quinquennat du chef de l’Etat ». 

Le Directeur général de l’entreprise Agro Safi, Babacar Cissé a de son côté déclaré que son engagement a été motivé par la volonté de participer à la valorisation des produits céréaliers afin de promouvoir la consommation locale. « Nous avons trouvé une situation difficile à Sindia mais grâce au soutien de l’Etat à travers son appui aux PME et nos partenaires financiers, nous sommes en train de relever les défis de la qualité et de l’innovation », a-t-il laissé entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *