« Barcelona, Spain – February 28, 2012: Mobile World Congress 2012. The main passage of the Mobile World Congress 2012. Mobile World Congress is the worlds largest exhibition on mobile technologies with more than 60 000 visitors. It is organized annually in Barcelona, Spain. In the photo are the visitors in front of the Hall 8. »

Technologie : Nokia et l’opérateur Optus affirment qu’ils disposeront de 50 sites 5G en direct d’ici mars. Les deux entreprises utilisent la passerelle d’intérieur FastMile 5G de Nokia.

Optus a annoncé être le premier opérateur au monde à utiliser la passerelle d’intérieur FastMile 5G de Nokia sur un réseau 5G fixe sans fil en direct. L’annonce, faite avant le Mobile World Congress (MWC) 2019 à Barcelone dimanche, voit le déploiement de la technologie Nokia sur la bande 3,5 GHz d’Optus sur son réseau haut débit domestique 5G commercial. Avec le lancement en octobre par Verizon de 5G Home utilisant des standards propriétaires plutôt que des spécifications 3GPP version 15, Optus et Nokia revendiquent également le premier réseau d’accès fixe sans fil 5G en direct basé sur ces standards mondiaux.

« Nokia s’est associé à Optus pour accélérer nos préparatifs pour la 5G, et en conséquence, nous sommes les premiers au monde à fournir des services 5G NR FWA en direct en utilisant la FastMile 5G Gateway de Nokia », a déclaré Allen Lew, CEO d’Optus à Barcelone. La solution FastMile de Nokia – qui supporte à la fois la 5G et la 4G avec agrégation des opérateurs pour des vitesses plus élevées – a également été utilisée par Optus pour diffuser plusieurs vidéos 4K simultanément aux clients, ce que les sociétés ont appelé une autre première mondiale.

Nokia et Optus déclarent qu’ils disposeront de 50 sites 5G en direct d’ici Mars, dont cinq déjà en direct. Le réseau utilise également la solution radio 5G NR de Nokia, y compris les antennes actives 32T32R et l’Aiscale Baseband.

Pour son déploiement 5G en Australie, Optus travaille en outre avec Ericsson, avec ainsi un appel vidéo 5G entre l’Australie et Singapour en réalité augmentée (AR) avec Singtel, la société mère d’Optus.  L’appel a été effectué à l’aide d’un prototype Oppo alimenté par un modem Qualcomm Snapdragon X50 5G.

Optus utilisera Ericsson pour construire 50 de ses premiers sites 5G

Au début du mois, Optus a mis en service sa cinquième tour mobile 5G en Australie, avec 50 sites qui devraient être en ligne d’ici mars pour couvrir 60 banlieues. Optus prévoit également d’atteindre 1.200 sites mobiles 5G en service en Nouvelle-Galles du Sud, à Victoria, au Queensland, dans le Territoire de la capitale australienne, en Australie-Méridionale et en Australie occidentale d’ici mars 2020. Le haut débit domestique 5G sur Optus coûtera 70 dollars australiens par mois pour des données illimitées à une vitesse minimum garantie de 50Mbps, et devrait fournir la connectivité d’ici le deuxième trimestre de 2019.

En expliquant pourquoi Optus travaille à la fois avec Nokia et Ericsson, Allen Lew justifie la volonté de l’opérateur d’adopter une « approche multi-fournisseurs » pour son réseau. Dans une interview avec ZDNet, Lew avait nié que l’interdiction du déploiement du réseau 5G de Huawei 5G ait eu un impact sur le déploiement, affirmant que cela ne l’avait ni ralenti ni rendu l’équipement plus cher. Côté smartphone, Optus travaille avec tous les fabricants de smartphones, et s’attend à des lancements de téléphones 5G entre mai à juin.

Ericsson et Oppo ont également signé un accord 5G plus tôt cette semaine prévoyant leur collaboration à des essais et démonstrations de dispositifs 5G, ainsi qu’à des licences croisées de brevets 2G, 3G et 4G, tandis qu’Ericsson a également mis à jour et amélioré sa plate-forme 5G pour les opérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *