Emmanuel Macron a reçu lundi 20 mai le président du Conseil européen Donald Tusk et il a donné une interview à la presse quotidienne régionale qui sera publiée mardi matin.

Le choix d’accorder un entretien à la presse régionale n’est pas neutre. Emmanuel Macron veut parler aux territoires qui se sentent peu concernés par l’UE, même oubliés, à cette France à l’origine du mouvement des « gilets jaunes ». À ces Français, le président leur dit tout ce que l’Union peut leur apporter sur le plan social, l’environnement, la lutte contre le terrorisme et il défend un projet fort pour l’UE afin de résister à la Chine et aux États-Unis.

Lutte contre l’abstention et Le Pen

Emmanuel Macron veut inciter les citoyens à aller voter dimanche 26 mai aux élections européennes. Pendant ce temps, les ministres continuent de cogner sur Marien Le Pen, accusée d’être à la solde de puissances étrangères, notamment des États-Unis à cause de la venue à Paris de l’ancien conseiller de Donald Trump Steve Bannon. La majorité jette toutes ses forces, car les sondages montrent que la dynamique est du côté du Rassemblement national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *